03/03/2018

Météo - climat: après la semaine de froid sibérien descendu jusque nous dans le sud.


Photo  d'une rue de banlieue de  Londres
Comme on pouvait s'y attendre,  l'épisode de grand froid cette semaine en France et en Europe fait douter du réchauffement climatique que le GIEC et ses milliers de scientifiques nous annoncent. Il en est de même en Amérique du Nord;  Donald Trump a commenté le froid venu du pôle nord et justifié ses positions à l'égard de l'EPA (Energy Protection Agency).

Les climato-sceptiques, qui se sont re baptisé "climato-optimistes" n'ont pas commenté l'épisode de cette semaine, mais je trouve chez Minurne qui n'est pas une agence scientifique, cet article  signé "l'imprécateur" qui va dans le sens,  non du réchauffement mais d'une nouvelle ère de glaciation de notre  planète. De plus, Minurne reprend la thèse du complotisme chère aux climato sceptiques:  "Le réchauffement climatique n’existe pas, c’est une thèse avant tout défendue par des politiques et des scientifiques pour faire avancer leurs intérêts." Et le site Contrepoints reprend la même chose complotisme.

La science progresse par le travail et les recherches de spécialistes de sujets, comme en physique et astrophysique; ils partagent leurs recherches et  les résultats de leurs expériences au moyen d'articles qu'ils valident ou invalident entre eux jusqu'à parvenir à un consensus: une "quasi" certitude. "Quasi certitude" ne signifie pas qu'elle ne peut pas être remise en question.

Il en est  ainsi des connaissances sur l'univers depuis Galilée, Newton, Einstein et tous les mathématiciens, physiciens, et astronomes avec qui ils étaient associés. Aujourd'hui relativité générale, astrophysique, et physique quantique.

En serait-il autrement pour le climat? Les opposants au GIEC prétendent que les états ne financeraient que des chercheurs et programmes de recherche biaisés. Il existe des chercheurs  minoritaires au sein de leur communauté, qui ne partagent pas la vision du GIEC, à savoir l'origine anthropique du réchauffement climatique.

Et c'est la thèse du complotisme que l'on retrouve dans l'article de Minurne ainsi que les financements de thèses contraires par des lobbies liés aux producteurs d'énergies fossiles: Global warming conspiracy theory

Voici des lectures que je partage avec vous. Le mieux et le plus complet que j'ai trouvé est Global warming conspiracy theory malheureusement en anglais ainsi que les articles de George Monbiot.
  1. Site des climato-optimistes
  2. Donald Trump on climate change
  3. L'escroquerie du réchauffement  climatique Minurne
  4. Contrepoints: Ouf ! Les climato-réalistes ne sont pas complotistes
  5. Is climate change a hoax?
  6. Global warming conspiracy theory
  7. Global warming deniers
  8. George Monbiot on climate change deniers
  9. Mes billets sur le changement climatique
  10. Mon suivi du changement climatique fil rss

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.