Friday, April 28, 2017

Le parti de Dupont-Aignan divisé sur le second tour | Mais NDA annonce un accord de gouvernement


Ce soir sur F2  Nicolas Dupont-Aignan - 4.7% des voix au 1er tour, après moult  circonvolutions, a annoncé  un accord de gouvernement de son parti "Debout La France", avec le FN....  Ouf! les frais de campagne seront remboursés? Le vice président du parti menace de démissioner.
Cet article de Reuters est  antérieur à cet interview sur le 2Oh de la 2 avec Laurent Delahousse.
PARIS (Reuters) - Le parti souverainiste de Nicolas Dupont-Aignan, Debout la France, est profondément divisé sur une éventuelle consigne de vote en vue du second tour de l'élection présidentielle, alors que Marine Le Pen l'invite à la rejoindre.


Le comité national de Debout la France n'est pas parvenu à prendre une décision sur son positionnement en vue du second tour de l'élection présidentielle et se prononcera plus tard, a annoncé son vice-président Dominique Jamet.

"Il y a eu des discussions où tous les avis se sont opposés et à la fin on s'est séparés. Il n'y a pas de décision prise, il n'y a pas de décision commune", a-t-il déclaré à l'issue de quatre heures trente de réunion.

Prié de dire quand une décision interviendrait, il a répondu : "Vendredi soir ou la semaine prochaine".
Nicolas Dupont-Aignan a quitté en voiture le siège de son parti en disant à la presse : "Laissez du temps au temps".

Nicolas Dupont-Aignan, issu de la droite gaulliste, a obtenu 4,7% des voix au premier tour de l'élection présidentielle.

Il n'a réussi à franchir la barre fatidique des 5%, seuil qui permet d'être remboursé de ses frais de campagne. Mais c'est un score suffisant pour s'attirer les faveurs des proches de Marine Le Pen.
La dirigeante du Front national n'avait pas caché lundi sur France 2 son souhait de séduire le président de Debout la France, dont elle a jugé le projet "extrêmement proche" du sien.

"Il y a beaucoup de choses qui font qu’on pourrait au moins engager des discussions. Je le souhaite. Je souhaite le rassemblement le plus large des patriotes face aux représentants de la mondialisation la plus décomplexée", a-t-elle dit.

Lors de la campagne, Nicolas Dupont-Aignan s'était montré critique envers le Front national.
Lors d'un meeting, le 19 avril, le candidat de Debout la France avait rejeté l'idée d'appeler à voter pour Marine Le Pen, soulignant que son parti n'avait jamais été xénophobe et que son patriotisme était "humaniste".

Mais Florian Philippot, le vice-président du FN, a déclaré mardi sur franceinfo qu'il avait "peut-être changé d'avis" et qu'il avait en tout cas "laissé la porte grande ouverte".


2 comments:

  1. Pour Nicolas Dupont Aignan comme pour Jean-Luc Mélenchon, il serait indécent d'appeler à voter Macron après avoir fait campagne contre l'Europe et l'Euro. Mais le plus honnêteà mon sens est JLM qui se contente de dire "je ne voterai pas pour Marine LePen". NDA pour moi est un pleutre.

    ReplyDelete

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.