L'INSEE abaisse la prévision de croissance 2016 à 1.2% et en 2017 ce ne sera guère mieux.


La croissance à l’épreuve des incertitudes. Insee Note de conjoncture - décembre 2016 par Vladimir Passeron - Dorian Roucher - Vincent Dortet-Bernadet - Pauline Meinzel

En France, la demande interne tirerait la croissance du PIB qui s’élèverait à +0,4 % au dernier trimestre 2016 puis resterait presque sur ce rythme au premier semestre 2017. L’acquis de croissance pour 2017 s’élèverait à +1,0 % à mi-année, comme un an plus tôt. Le commerce extérieur cesserait quasiment de peser sur la croissance au premier semestre 2017. L’emploi total progresserait de presque 190 000 postes en 2016 puis de 70 000 postes au premier semestre 2017 et le taux de chômage baisserait à nouveau légèrement, pour atteindre 9,8 % mi-2017, contre 10,0 % à l’été 2016. Suite...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles.