mardi, décembre 20, 2016

Indicateurs du coût de l'heure de travail en Europe 12/2016

Niveau du coût de l'heure de travail Industrie et services marchandsCoe-Rexecode prolonge chaque trimestre les résultats de la dernière enquête sur les coûts de la main d'oeuvre (ECMO) à partir des indices du coût de la main-d'oeuvre publiés par Eurostat.


Eurostat a publié le 19 décembre les indices trimestriels de coût de la main-d'oeuvre dans la base 2012=100 pour le 3ème trimestre 2016.

Ces indices permettent de prolonger les résultats des données de l'enquête quadriennale (2012) sur le coût moyen de l'heure de travail. -  voir méthode



• Dans l'ensemble de l'industrie et des services marchands :


- Le coût horaire de la main-d'œuvre pour l'ensemble de la zone euro est estimé à 30,3€ en moyenne au 3ème trimestre 2016. Il progresse de 1,3% sur un an.

- Pour la France, le coût de l'heure de travail dans l'ensemble des secteurs marchands ressort à 36,7€, progressant de 1,4% sur un an. Il est de 34,7€ en Allemagne, en hausse de 2,4% sur un an. Il reste stable en Espagne et recule de 0,5% en Italie.


• Dans l'industrie manufacturière :


- Le coût horaire de la main-d'œuvre au 3ème trimestre 2016 s'inscrit à 33.0€ en moyenne pour l'ensemble de la zone euro, progressant de 1,8% sur un an.

- Pour la France, le coût horaire dans l’industrie manufacturière ressort à 38,0€, en hausse de 1,3% sur un an. En Allemagne, il s’établit à 40,4€, en hausse de 2,9% sur 1 an.Il progresse de 0,6% en Espagne et recule de 0.5% en Italie.

Coûts de la main d'oeuvre 2000-2015 France, Zone euro, Royaume-Uni - Calcul Coe-Rexecode 2e trimestre 2016 (sept 2016)


Voir les données pour les 28 pays membres de l'Union européenne

Prochaine mise à jour :  la publication des indices du 4° trimestre 2016 est annoncée pour le 20 mars 2017



Source: coe-rexecode.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.