lundi, août 01, 2016

Tribune de Manuel Valls sur l'islam : les musulmans de France sceptiques

1 commentaire:

  1. Le pédagogue :

    Dans sa participation aux agressions contre l’Islaam, Manuel Valls, le premier ministre du révolutionnaire François Hollande, use aussi de mots pour alimenter et entretenir le faux et l’ignorance.
    Pour s’attaquer, encore une fois, aux croyants et aux croyantes lors d’une réunion de Hollandais, lundi 29 août 2016 à Colomiers en Haute-Garonne, il s’est référé au sein nu de Marianne, le buste qui incarne les valeurs de la République, et à l’absence de voile, afin d’illustrer la liberté de la femme, et dénoncer donc la pudeur des croyantes qui font de leur mieux, avec les croyants, pour Adorer Allaah, comme Allaah le demande.
    Le premier ministre de gauche voulait signifier que quiconque n’approuve pas sa conne-ception de la liberté de la femme, n’est pas en odeur de sein tété (de sainteté).
    En dépit de sa diction de gauche, ses soutiens ne voient pas clairement à quel sein se vouer.
    Se référait-il au buste incarné par les seins d’une vedette de la cul-ture du mannequinat, ou aux nichons d’une autre ?
    Parlait-il d’appâts officiels, d’attributs légaux, ou d’autres ?
    Vantait-il les tétons réglementaires, les miches autorisées, les seins-bols socialistes ?

    RépondreSupprimer

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.