jeudi, mai 26, 2016

La loi pour tous, les gros mensonges syndicaux | Fondation IFRAP



La loi Khomri a servi de détonateur pour tout un ensemble de revendications qui se font jour actuellement. La contestation essentielle se porte sur « l'inversion des normes », mais elle oppose principalement la CGT et la CFDT, pour qui le mécanisme inventé par la loi ne pose pas problème. Nous contestons que les syndicats aient une quelconque légitimité à s'opposer à l'application de la loi, expliquons pourquoi l'inversion des normes est un terme mal choisi pour un mécanisme qui ne procède à aucune inversion, et pourquoi la crainte de « dumping social » avancée par certains syndicats relève avant tout du fantasme.  La présentation qui est faite de la loi par certains syndicats est mensongère, et  quant au principe de la « loi pour tous » est particulièrement insupportable à entendre de la part d'un syndicat dont le mot d'ordre se limite à la conservation des privilèges indus. Suite sur le site d'Ifrap...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme mais je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.