mardi, juin 09, 2015

Montebourg sort (à moitié) du bois | RussEurope

Arnaud Montebourg et Matthieu Pigasse ont publié le dimanche 7 juin une tribune importante dans le Journal du Dimanche[1]. Ce texte, opportunément sorti le jour même où devait s’achever un consternant congrès du parti « socialiste », soigneusement cadenassé par Jean-Christophe Cambadélis, promu gardien-chef, frappe par son ton et les vérités qu’il contient. Mais il frappe aussi par ce qui y manque. Si la stratégie du verre à moitié vide pouvait se comprendre du temps ou Montebourg était ministre, elle est plus surprenante aujourd’hui. Surprenante et même inquiétante : quand on a peur des mots on a peur des choses. Suite sur RussEurope de Jacques Sapir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme mais je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.