jeudi, juillet 31, 2014

Le vrai sens de la dette publique ? Un déficit de démocratie?

Dire qu'il y a trop de dettes publiques est devenu banal. Le FMI s'en inquiète, la Banque des règlements internationaux s'en inquiète, la Banque nationale suisse s'en inquiète, l'Allemagne s'en inquiète. Le Japon, les Etats-Unis et la France inquiètent. En France, ce fardeau pèse plus de 33 000 euros par habitant. Il serait plus juste de dire que chaque personne qui travaille doit 87 000 euros. Comment en sommes-nous arrivés là? La dette est avant tout de l'impôt qui n'a pas été levé, de l'impôt stocké, prêt à être levé. La dette est le cumul de budgets déséquilibrés depuis 1974. L'Etat dépense plus que ses recettes fiscales. Lire la suite...

Economie Matin : l'essentiel de l'information économique, politique et internationale en un minimum de temps

Economie Matin : l'essentiel de l'information économique, politique et internationale en un minimum de temps

mercredi, juillet 30, 2014

Politique friction: Blanc bonnet et bonnet blanc | Bruno Bertez

Alternance? UMP, UDI ou d'autres? Où est l'opposition? Où est l'alternative? Le parti politique qui nous représentera ne sera pas celui qui prendra le contrepied électoral des socialistes. Ceux que nous élirons pour nous représenter, ne seront pas ceux qui critiquent les hommes en place. La véritable opposition doit être celle d'un autre système. Ce ne pourra être qu'un vrai changement de système afin que le pouvoir retourne à sa source, la volonté du peuple. Sinon, l’alternance dont on se gargarise est le contraire de la démocratie, elle repose sur les erreurs et l’échec des uns comme des autres. Leur jeu, c'est un jeu de chaises musicales, joué par des acteurs tous formatés au même moule, les uns remplaçant les autres pour continer de faire des erreurs sans jamais être sanctionnés.

Quand les entreprises font des erreurs, elles sont sanctionnées par la chute de leurs ventes et doivent changer de politique ou disparaître. Quand l'État, ses fonctionnaires et ses entreprises publiques monopolistiques font des erreurs, ils ne sont jamais sanctionnées par la chute de leurs "ventes"; ce sont leurs "clients" qui sont sanctionnés, c'est à dire le peuple. Le changement de politique consiste à faire d'autres choix ou à remplacer les uns par les autres qui appartiennent au même système; ces choix peuvent être d'autres erreurs... on continue ainsi vers l'abime... Sur le même sujet lire ce billet de Bruno Bertez...

- En savoir plus sur Bruno Bertez


Intéressant interview d'Hubert Védrine sur la situation internationale.

Var Matin publie ce jour un entretien avec Hubert Védrine ancien ministre des affaires étrangères. Le journaliste l'interroge sur les dossiers les plus chauds de l'actualité internationale... Le titre est de Var Matin mais il ne reflète pas les propos de Védrine; ce qu'il dit c'est que l'occident n'a plus le monopole de la puissance et des moyens, compte tenu de la mondialisation, des pays émergents, de la multiplication des savoirs et des acteurs... Lire...

- Hubert Védrine: on ne contrôle plus le monde.
- Plus sur Hubert Védrine

dimanche, juillet 27, 2014

Deux imbéciles qui nous prennent pour des sots | Charles Sannat

Nous sommes dirigés par des sots, alors prenez votre destinée en mains, n'attendez plus rien d'un État-providence déjà moribond. Préparez-vous, organisez-vous, n'oubliez pas les trois principes du PEL pour « patrimoine, emploi et localisation » qui sont les 3 paramètres sur lesquels vous pouvez librement agir dans le cadre de votre propre responsabilité personnelle. Lire la suite...

jeudi, juillet 24, 2014

Olivier Passet, Xerfi - Comment on a cassé la reprise - Politique éco - xerficanal-economie.com

Ce qui gâche l'humeur de François Hollande et son humour


Evaporée une fois de plus, la reprise que François Hollande ne cesse d'annoncer depuis plus d'un an sans que les Français ne voient rien venir. Les derniers indicateurs sur la situation de l'économie française restent désespéremment plats : climat des affaires, nombre de déclarations d'embauches, tout fait du surplace. Le moral des chefs d'entreprise ne bouge pratiquement plus depuis l'automne 2013, malgré les efforts du Président et du gouvernement Valls pour leur redonner confiance en s'appuyant sur le "pacte de responsabilité".

Désormais, c'est avec une certaine crainte que les deux têtes de l'exécutif attendent les chiffres de l'Insee sur la croissance au deuxième trimestre qui seront publiés le 14août. Les experts avaient prévu 0,3%, ce qui n'avait rien de glorieux, mais le curseur pourrait encore descendre tout près du zéro pointé. La France risque de connaître une troisième année de croissance atone. Le Président en perd sa bonne humeur, affichant sa morosité lors de son diner traditionnel avec les journalistes qui le suivent à l'Elysée, et morigénant Pierre Gattaz, le président du Medef, parce qu'il ne verrait que le mauvais coté des choses. Mais même avec ses nouvelles lunettes, lui-même a du mal à voir encore la vie en rose.
Source: les Echos

dimanche, juillet 20, 2014

Selon la BRI : si nous étions préoccupés par l’endettement excessif en 2007, nous ne pouvons pas êtr par Charles Sannat

C'est à Ambrose Evans-Pritchard du Telegraph, que l’on doit ce papier passionnant où il est allé écouter pour nous tous Jaime Caruana qui n’est rien de moins que le patron (fort peu médiatique) de la BRI, la banque centrale des banques centrales, BRA signifiant « banque des règlements internationaux ». Jaime Caruana s’adressait aux participants du XXIIIe Congrès international des banques à Saint-Pétersbourg et voici ce qu’il a dit... Lire la suite... En savoir plus.
 - Et maintenant une loi contre la pluie | Charles Gave Institut des libertés
 - Pacte de responsabilité et Programme de stabilité : le contre-chiffrage de la Fondation iFRAP
- Mory Ducros ou quand le droit délire
- Compte pénibilité : l’impossible application  
Ce gouvernement socialiste ne cesse de faire des annonces de libéralisation de l'économie pour que les entreprises accroissent leur production et l'emploi, mais chaque annonce est suivie de mesures qui vont en sens inverse (exemple Ducros ou l'apprentissage); c'est que Hollande et ses ministres sont prisonniers des promesses du Bourget, et des électeurs qui les ont portés au pouvoir.

Manuel Valls rend hommage aux victimes de la rafle du Vel' d'hiv - BFMTV.com

Manuel Valls a prononcé un long discours lors du 72è anniversaire de la rafle du Vel d'Hiv... Des mots justes sur le déshonneur de la France complice de l'occupant nazi et de la solution finale d'Hitler pour se débarasser (exterminer) les juifs... 76000 furent déportés de FRance; 2000 seulement revinrent. Des mots justes encore pour dire qu'il y eut aussi en France des hommes et des femmes pour refuser cela, cacher et protéger des juifs au péril de leur vie... des mots justes enfin pour déplorer ce qui se passe en ce moment... Lire la suite...
En savoir plus.
- La rafle du Vel d'Hiv 16 juillet 1942
- la Shoah: solution finale d'Hitler
- Actualités Israël Palestine

Destruction du MH17 | RussEurope par Jacques Sapir

La destruction du vol MH17 de la Malaysian Airlines le 17 juillet a suscité une intense et justifiée émotion. Les revendications et accusations contradictoires se sont succédées. Les informations disponibles pour le grand public sont extrêmement fragmentaires. On peut, cependant remarquer certaines incohérences dans la mise en cause, du côté des gouvernements de l’OTAN et de la presse de ces pays des insurgés ukrainiens. Un chose semble (mas nous verrons qu’elle n’est pas certaine) acquise, c’est que la destruction du Boeing 777 de la Malaysian Airlines est due à un missile Sol-Air. Il faut alors rappeler quelques faits de base concernant ces missiles. Leur portée et l’altitude qu’ils peuvent atteindre dépendent de l’énergie contenue dans le combustible de leur moteur fusée. Mais, cette portée et cette altitude dépendent aussi des caractéristiques de leur cible potentielle. Face à un avion rapide la portée sera plus faible que face à un avion lent. A contrario, un avion lent sera plus vulnérable à une certaine altitude qu’un avion rapide.... Lire la suite.. - En savoir plus.

dimanche, juillet 13, 2014

BFM Business "Good Morning Week-end" émission consacrée à la situation en Israël et Gaza

Émission de BFM Business "Good Morning Week-end" de Fabrice Lundy avec les deux invités: Philippe Moreau Defarges, chercheur à l'IFRI, auteur de "l'histoire de l'Europe pour les nuls" - Pierre Servent, journaliste spécialiste des questions de défense, co-auteur de "Le siècle de sang 1914-2014", "Les vingt guerres qui ont changé le monde". Écouter ou ré-écouter


Des experts militarisés déguisés en civils : le cas de Pierre Servent | Acrimed

jeudi, juillet 10, 2014

Arnaud Montebourg: déclaration de politique générale et de stratégie du redressement productif | 10 juillet 2014

Après le discours de politique générale de Hollande le 7 juillet 2014, ouvrant la 3ème conférence sociale du quinquennat, après le discours de clôture de la conférence par Manuel Valls, Anaud Montebourg continue la communication du gouvernement. Il a dévoilé la "feuille de route du redressement économique de la France". Il a donné les premiers éléments de la loi sur la croissance et le pouvoir d’achat, qui doit s’attaquer aux professions réglementées, notamment les huissiers et les avocats, qu'il a annoncée pour septembre. Lire la suite...

Affaire de l'amende BNP-Paribas

La justice américaine a validé mercredi 9 juillet l'amende de 8,9 milliards de dollars infligée à BNP Paribas, qui a de nouveau reconnu avoir violé les embargos américains contre le Soudan, Cuba et l'Iran.
Ce sont les transactions financières illégales concernant le Soudan, son régime génocidaire et son soutien du terrorisme international, qui suscitent le plus d'indignation. Voir liens "horreur au Soudan". Le fait que BNP Paribas permette à des banques et personnalités de ce pays d'accéder au système financier américain, en violation de l'embargo, est considéré comme un soutien de ce régime. La résolution 1591 de 2005 des Nations Unies porte également sur le Soudan [lien] et s'applique à tous les membres des NU. Lire la suite..

mardi, juillet 08, 2014

La zone euro n'a pas encore le courage d'affronter la vérité ! - Le Point

Dans de nombreux domaines, les autorités de la zone euro, les gouvernements de la zone euro n'osent pas, d'après nous, affronter la vérité et se réfugient derrière une vue anormalement optimiste. Nous donnons les exemples des politiques macroéconomiques de soutien à l'activité, de l'illusion de la solvabilité monétaire, des illusions aussi quant au rôle des politiques monétaires expansionnistes, de la réindustrialisation souhaitée des pays du sud de la zone euro. Lire la suite...

Une baisse d'impôt sur le revenu pour les classes moyennes sera bien inscrite au budget 2015


Le premier ministre Manuel Valls a annoncé que la loi de finances 2015 prévoirait une baisse d'impôt sur le revenu pour les classes moyennes. "Nous avons engagé un mouvement de baisse des impôts dans les lois financières en cours de discussion au Parlement. Ces mesures seront prolongées et pérennisées" dans le cadre de la loi de finances pour 2015, a annoncé Manuel Valls.

7-8 Juillet 2014: Troisième conférence sociale de la présidence Hollande

Plus qu'un discours d'ouverture de conférence sociale, ce fut un discours de politique générale d'une durée de 45 minutes! Tout y est: le président Hollande voit juste sur la situation de la France, déficit, dette, dépenses publiques, appauvrissement des français, inégalités... Mais entre le discours et les actes du gouvernement, les observateurs relèvent les difficultés, des contradictions et des incohérences. Lire la suite...

lundi, juillet 07, 2014

CGT et FO boycotteront la 2e journée de la conférence sociale | À la Une | Reuters


François Hollande a ouvert lundi dans un climat tendu la troisième conférence sociale de son quinquennat, dont il espère une relance du dialogue social en France, alors que CGT et FO ont fait savoir qu'elles en boycotteraient la seconde journée. Le secrétaire général de la CGT, Thierry Lepaon, est arrivé parmi les derniers participants, mine grave, au Palais d'Iéna, qui abrite le Conseil économique, social et environnemental, sans dire un mot aux journalistes présents. Lire la suite.

Le discours du Président de la République, ouvrant la 3ème conférence sociale.

Pourquoi payez-vous autant d'impôts et de taxes ?

Saviez-vous que plus d’un foyer fiscal sur deux en France ne paye pas d’impôt sur le revenu ?

Comme bon nombre de contribuables, face à votre feuille d’imposition, vous ressentez souvent un sentiment d’injustice, légitime, qui grandit un peu plus chaque année. Vous vous demandez sans cesse : Pourquoi payer ? Et pourquoi autant ? A quoi cela sert-il ? Mais surtout, que faire pour que votre pouvoir d’achat n’en souffre plus ? Lire la suite.

La Grande Conférence Sociale annuelle est-elle un discours ou une feuille de route sans âme ? - Economie Matin

Ce nom de Conférence interpelle, car ce terme assez solennel exprime plus le discours d'un exposé préparé, imposé que d'une réunion de concertation ou un dialogue sur des points précis. Et grande limite, le fait que les autres seront petites ou impossible d'être plus importantes.

C'est la troisième « grande conférence » depuis l'ère Hollande. La première en 2012 était axée sur la Sécurisation de l'emploi, la deuxième en 2013, sur la formation. Celle-ci se déroulera comme chaque année au Conseil Economique, Social et Environnemental avec le Gouvernement et tous les acteurs du dialogue social, soit quelque 300 personnes attendues au Palais d'Iéna à Paris.... Lire la suite...

jeudi, juillet 03, 2014

Débat sur la pénibilité du travail

Pénibilité du travail: un débat sur les décodeurs de l'éco de BFMBusiness | Fabrice Lundy Le 2 juillet 14, le thème: "La pénibilité: un sujet devenu pénible pour le gouvernement" a été débattu dans les décodeurs de l'éco par Fabrice Lundy et ses invités: Patrick Liébus, président de la CAPEB, et Samira Sofi, spécialiste en santé du travail. Et la participation d'Emmanuel Lechypre et de Benaouda Abdeddaïm.  Suite...

«Sarkozy a voulu prononcer un ‘J’accuse’, il a surtout prononcé un ‘J’abuse’» (Les réactions politiques) | France - lesoir.be

«Sarkozy a voulu prononcer un ‘J’accuse’, il a surtout prononcé un ‘J’abuse’» (Les réactions politiques) | France - lesoir.be
Nicolas Sarkozy a clamé mercredi son innocence sur le plateau de TF1 peu après avoir été inculpé pour « corruption active » de magistrat, dénonçant « une instrumentalisation politique d’une partie de la justice ». « Je vous le dis dans les yeux, je n’ai rien à me reprocher », a-t-il lancé à des journalistes de la chaîne de télévision privée TF1 et de la radio Europe 1, lors de son premier entretien télévisé depuis sa défaite à la présidentielle de 2012 face au socialiste François Hollande.... Lire la suite et revoir la vidéo.

Olivier Passet, Xerfi - Peugeot, Alstom : la France a-t-elle trouvé la bonne méthode pour sauver ses champions ? - Politique éco - xerficanal-economie.com

Sarkozy! Vous avez dit trafic d'influences!

Par Bruno Bertez | Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances.

Nous n’avons vu que cela dans notre carrière d’observateur de la vie économique et politique: des trafics d’influence! A quoi servirait d’être puissant si ce n’est pas pour s’en servir?  Lire la suite.

mercredi, juillet 02, 2014

Indicateurs de la compétitivité française : pas d'amélioration en vue

Les parts de marché françaises ne se redressent pas. Le dernier tableau de bord trimestriel de la compétitivité montre qu'elles restent proches de leur point bas, quel que soit le champ retenu ou quelle qu’en soit la destination géographique. On relève même une érosion de la part des exportations françaises à destination des économies situées hors de la zone euro (soit un peu plus de la moitié des exportations françaises). Suite...

Gauche et droite, le champ de ruines… Et maintenant, quoi ?

Une première dans l'histoire de la Ve république. Mardi 1er juillet, Nicolas Sarkozy, ancien chef de l'Etat, a été placé en garde à vue dans la cadre d'une investigation pour "trafic d'influence" et "violation du secret de l'instruction" menée par Patricia Simon et Claire Thépaut. Les deux juges d'instruction enquêtent sur un possible réseau qui aurait informé l'ancien chef de l'Etat ou ses proches sur les procédures judiciaires qui le menaçaient notamment dans l'affaire Béttencourt. Ce placement en garde à vue intervient alors que l'UMP, secoué par l'affaire Bygmalion semble incapable de porter un projet et de jouer son rôle d'opposition. Suite sur Atlantico qui est devenu payant...

Nicolas Sarkozy mis en examen pour corruption et trafic d’influence, Politique

Après environ 15 heures de garde à vue, l’ex-chef de l’Etat a été mis en examen dans la nuit de mardi à mercredi. Les chefs d’accusation retenus par les juges du pôle financier du TGI de Paris sont le recel de violation du secret professionnel, la corruption et le trafic d’influence actifs. Suite...

Comprendre le fonctionnement de l'économie en France, en Europe et dans le monde en 2014 (suite)

Je continue ce tour de l'économie en 2014. L'économie est aujourd'hui l'une des principales idéologies de notre temps. Ce n'est pas une science exacte comme la physique ou la chimie. C'est une science sociale car elle est affectée par les comportements humains individuels et collectifs, dans l'action et les incertitudes, par le passé historique, la langue et la culture des peuples. C'est un domaine qui comporte de multiples aspects liés: la monnaie et le crédit bancaire, la finance, l'emploi et les revenus - qu'ils soient obtenus par le travail ou par des transferts sociaux, la fiscalité et la taxation, les relations internationales, les transports et les infrastructures, la consommation de biens et de services et finalement la production de ceux-ci. Tout cela s'inscrit dans un cadre institutionnel et dans un contexte social et "politique"; je mets "politique" entre guillemets car dans nos pays démocratiques, ce sont les politiques que nous élisons qui se chargent - conseillés par des spécialistes de tous bords - d'orienter l'économie vers la prospérité du peuple; celui-ci exprime sa satisfaction, son inquiétude, ou sa réprobation lors de sondages d'opinions et d'élections... Suite...

mardi, juillet 01, 2014

ETHIC rapport dépenses publiques mai 2014

Le 6 mai 2014, le Mouvement ETHIC (entreprises de taille humaine et de croissance)  a présenté son rapport sur la réduction de la dépense publique, résultat d'un travail mené par un groupe d'experts (chefs d'entreprises, économistes, fiscalistes...) membres du Mouvement... Lire...

Mouvement Ethic: entreprises de taille humaine indépendantes et de croissance

 Le 6 mai 2014, le Mouvement ETHIC a présenté son rapport sur la réduction de la dépense publique , résultat d'un travail mené par un groupe d'experts (chefs d'entreprises, économistes, fiscalistes...) membres du Mouvement. Suite...

Site web du mouvement ETHIC