mercredi, juillet 02, 2014

Gauche et droite, le champ de ruines… Et maintenant, quoi ?

Une première dans l'histoire de la Ve république. Mardi 1er juillet, Nicolas Sarkozy, ancien chef de l'Etat, a été placé en garde à vue dans la cadre d'une investigation pour "trafic d'influence" et "violation du secret de l'instruction" menée par Patricia Simon et Claire Thépaut. Les deux juges d'instruction enquêtent sur un possible réseau qui aurait informé l'ancien chef de l'Etat ou ses proches sur les procédures judiciaires qui le menaçaient notamment dans l'affaire Béttencourt. Ce placement en garde à vue intervient alors que l'UMP, secoué par l'affaire Bygmalion semble incapable de porter un projet et de jouer son rôle d'opposition. Suite sur Atlantico qui est devenu payant...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.