samedi, juin 28, 2014

Vers la fin de l’économie de marché, c’est-à-dire de la libre fixation du prix des actifs financiers

Les banques centrales incontrôlables, parce que devenues les seuls maitres de la politique monétaire qui leur a été complétement abandonnée par les Etats, et monopolistiques, parce qu’en mesure de créer autant de fausse monnaie de papier ou électronique qu’elles le veulent puisqu’elles ne sont plus limitées par la référence à un étalon monétaire comme l’or, sans avoir à en rendre compte à une quelconque autorité démocratique qui serait en charge de les surveiller, sont engagées dans une tentative secrète de prise de contrôle de la plupart des actifs financiers, pour en fixer les prix qui leur conviennent et les orienter dans le sens leur paraissant souhaitable. Nous ne vivons donc plus dans un système d’économie de marché et de liberté mais dans un système de centralisme monétaire et économique digne de celui de l’ex-URSS.  Lire la suite...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.