samedi, juin 28, 2014

Malika Sorel : «Voir la France tant humiliée, violentée, m'est devenu insupportable»

Malika Sorel a acordé un entretien fleuve au FigaroVox dans lequel elle revient notamment sur l'affaire Baby-Loup et les violences qui ont suivi la victoire de l'Algérie. Ces propos résonnent à la fois comme cri d'amour pour la France et de colère contre ses élites.

Malika Sorel-Sutter est ancien membre du collège du Haut Conseil à l'Intégration et de sa mission Laïcité. Elle est notamment l'auteur d'«Immigration, intégration: le langage de vérité». Fayard/Mille et une nuits, 2011 Suite...

4 commentaires:

  1. Mouvements identitaires.... les ingrédients des nettoyages ethniques, génocides et massacres.... Voir cette étude de Jacques Sémelin CNRS/CERI.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne vois pas le rapport entre l'article de cette Dame pour qui j'ai infiniment de respect et qui met en évidence une situation déplorable avec la choucroute du "chercheur" du CNRS qui nous inflige son pensum. Dire que l'Etat paie à vie de tels gens pour besogner sur tout et n'importe quoi! Pas étonnant d'ailleurs lorsque l'on connait un peu de le systeme de la "maison-mère" à Gif sur Yvette qui ne sait parfois même pas où sont certains de ses salariés et a du - dans un certain passé - bloquer leur salaire pour les voir sortir du bois.

    RépondreSupprimer
  3. Quel rapport entre les propos de Malika Sorel et l'étude de Jacques Sémelin? Cette étude m'a particulièrement intéressé car l'auteur explique comment les conflits inter-ethniques se créent, se nourrissent et vont jusqu'à la violence extrême. On l'a vu à Srebrenica, on le voit aujourd'hui en Ukraine... En lisant cette étude, j'ai pensé aux ROM aujourd'hui, aux immigrés - magrébins et musulmans, aux mouvements identitaires en France aujourd'hui.... au Vel d'Hiv hier... Comme vous le pensez, ces chercheurs sont à la limite du système de production, ils travaillent et sont rémunérés par plusieurs institutions. Comme pour le philosophe Luc Ferry hier, on dit qu'ils sont inutiles et payés à rien faire! Non! Ils sont utiles à la société. Il faut une formation, exercer durant des années ce pour quoi on a été formé, et cela constitue un vrai travail.

    RépondreSupprimer

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.