lundi, juin 17, 2013

La France a l’art et la manière de réformer à chaud, et donc à contretemps...

La France a l’art et la manière de réformer à chaud, et donc à contretemps...




Plus: des réflexions sur les réformes - nécessité d'adaptation au chnagements permanents de la société.
- L'État peut-il reussir ses réformes?
- Je commence à comprendre la méhode Sarkozy

Je retiens ce livre de Philippe Quême écrit en 2002 "L'ÉTAT PEUT-IL RÉUSSIR SES RÉFORMES " dont j'ai extrait la préface....

mardi, juin 11, 2013

Retraites : état des lieux des véritables inégalités de traitement en France | Atlantico

A quelques jours de la remise du rapport Moreau, qui préconise de revoir le mode de calcul des pensions des fonctionnaires, la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine a réaffirmé l'intention du gouvernement de faire participer tous les actifs à la réforme de retraites. Combien existe-t-il de régimes spéciaux et en quoi sont-ils encore justifiés? Suite...

- En savoir plus.

dimanche, juin 02, 2013

Enquête sur notre système de formation des élites , les grandes écoles



Anglais, universités, grandes écoles : quel avenir pour l’enseignement supérieur ?
Si l’on en croit un article du Financial Times, « les énarques n’ont pas été entraînés à réussir dans le monde mais dans le centre de Paris ». Dur constat que celui d’une élite repliée sur elle-même. Une élite qui sent le renfermé. Une élite qui sent l’Ancien régime. C’est ce constat là que fait Peter Gumbel qui fut grand reporter pour Time Magazine à Paris de 2002 à 2009, avant d’enseigner à Sciences Po. Il publie « Elite Academy » chez Denoel. Une machine à produire des élites extrêmement figées, qui peinent à s’ouvrir et conduire les réformes dont le pays a besoin. Une caste se reproduirait, d’énarque en énarque, de polytechnicien en polytechnicien. Mais une élite qui ne donne pas les résultats que l'on est en droit d'attendre.... Scandales à répétition, dépenses publiques excessives, chômage de masse persistant, manque de compétitivité et déficit commercial abyssal....etc. etc.