mardi, avril 30, 2013

Hollande : De la métamorphose amoureuse à la révolution culturelle | Jean Marc Sylvestre, le blog

http://www.jeanmarc-sylvestre.com/2013/04/30/hollande-de-la-metamorphose-amoureuse-a-la-revolution-culturelle

Qui de la France ou de l'Allemagne joue le jeu le plus dangereux pour l'Europe ? | Atlantico

Plusieurs députés PS se sont insurgés ce week-end contre la politique d’Angela Merkel, le tout en appelant à une « confrontation » avec l’Allemagne sur la politique économique de l’Union Européenne. Peut-on dire néanmoins que la France serait à même de mettre en place des mesures plus efficaces que celles prônées par Berlin ? Suite...
En savoir plus.
- Actualités France Allemagne
- L’Europe, otage des divergences politiques en France et en Allemagne

La faute originelle de François Hollande



Excellent:
Merci à Xerfi Canal pour cette vidéo! Je la rapproche de celle de Christian Saint-Etienne avec Laurent Faibis dans "France état d'urgence". Jean-Michel Quatrepoint critique mais montre l'espoir! Que la société civile prenne son destin en mains, société civile des créateurs de tous ordres et de tous ceux qui sont prêts à la nouvelle révolution industrielle. J'aime aussi citer Jacques Garello qui dans son éditorial de libres.org invite au "devoir de joie", cesser de se plaindre mais aller de l'avant avec détermination pour accepter cette évolution que tant d'entre nous désirent et voient se dérouler peu à peu... Jean-Michel Quatrepoint a cité la réforme nécessaire du système éducatif. Le mode d'éducation et la formation de nos "élites" me paraît être une des causes majeures de notre situation actuelle. Ceux qui nous dirigent sont tous formés au moule de l'ENA, de l'X, de Sciences Po et de Normal Sup... Les créatifs sont tous issus de la vie, des écoles d'ingénieurs, des écoles professionnelles... Ce sont les très grandes écoles dont il faut réformer le moule. Mais c'est un problème encore plus difficile, car culturel, français et de très long terme... ce mauvais penchant français dirigiste, date de très longtemps.


lundi, avril 29, 2013

La France état d'urgence | Christian Saint Etienne | Xerfi Canal


Remettre la France en condition de libérer la créativité de ses entrepreneurs, dans les territoires métropolisés avec des moyens de finance adaptés.

Et sur le même thème:
- Capitalisme français | Jacques Garello libres.org
- Devoir de joie | Jacques Garello libres.org


Le nouveau capitalisme français | Jacques Garello Libres.org

A ramener le capitalisme à quelques multinationales, à présenter la Bourse comme le temple du capitalisme, on en vient à masquer ce qui est le fond du capitalisme : l’expression de la créativité et de la complémentarité humaines à travers la libre entreprise et le libre échange dans le cadre juridique du doit de propriété et du contrat. On finit par ne voir et ne parler que des « actionnaires », auxquels on prête la jouissance de profits scandaleux. Quant aux « patrons », ils seraient tous devenus des « managers », gestionnaires experts en opérations financières – et toujours trop grassement payés. Les vrais entrepreneurs n’apparaissent jamais, qui investissent et s’investissent dans des projets qui servent la communauté en allant au devant des besoins des consommateurs. N’apparaissent pas davantage tous les hommes et toutes les femmes qui font tout leur possible pour travailler à des produits de qualité et sauvegarder leur emploi et leur entreprise, ou pour aider la création et le développement d’une affaire en engageant leur propre patrimoine. C’est ce capitalisme qui relève aujourd’hui le défi de la mondialisation, qui n’appelle pas le gigantisme comme on le croit, mais au contraire la souplesse, la diversité et l’innovation qui sont le propre de millions d’entrepreneurs dans le monde, à commencer par ceux des pays émergents. C’est ce capitalisme qui offre un cadre humain harmonieux à tous ceux qui entreprennent, travaillent et épargnent. C’est ce capitalisme qui est animé et légitimé par une éthique de la liberté et de la dignité. Est-il français ? Non, il est universel. ... Lire la suite...

 En savoir plus:
- site de libres.org

vendredi, avril 26, 2013

Ça Vous Regarde : le débat : Rigueur : le président va-t-il changer de cap ? - Vidéo Dailymotion


Débat sur LCP avec Karine Berger, Jean Arthuis, Laurent Mauduit (Mediapart) et Gérard Dussillol (Institut Thomas More). Karine Berger. Difficile de trouver plus keynesien qu'elle ni plus arrogante! Pur produit de nos grandes écoles.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Karine_Berger
http://bit.ly/Y9gHv3 Karine Berger
http://bit.ly/Y9kSqC  Laurent Mauduit

jeudi, avril 25, 2013

Penser et non panser: Accompagner le changement? | Pascal Vedel

Quelle voie choisir? Est ce une crise qu'il faut gérer? ou le monde et notre environnement qui ont changé et qui demandent un changement de nos approches et méthodes? Aujourd'hui deux éclairages sur le changement et l'accompagnement du changement qui m'ont été inspirés par mes lectures récentes.. un billet récent sur le blog de Christophe Faurie, " Et s'il n'y avait pas de crise"?, dans lequel il émet l'hypothèse que les causes de la "présente crise" sont peut être dues à nos réponses et réactions inadaptées à un monde qui a évolué. Nous voulons agir "comme avant" alors que le monde a changé... Suite...

Hollande entame en Chine deux jours de lobbying économique | À la Une | Reuters

PEKIN (Reuters) - François Hollande a entamé jeudi une visite d'Etat en Chine dont le but est de poser en deux jours, une durée parfois jugée trop courte, les bases d'un rééquilibrage des échanges avec un pays qui pèse 40% du déficit commercial français. Le déplacement du président français intervient au lendemain de son appel à la cohésion autour du redressement économique, un message qui vise à juguler la fronde d'une partie de l'opinion contre le mariage pour tous et le scandale de l'affaire Cahuzac.... Suite...

mercredi, avril 24, 2013

Le risque pour la France du modèle social-démocrate de la gauche | Atlantico

Deux "experts" de Sciences Po (IEP Grenoble), tous deux du même profil, keynesiens, adeptes de l'État et de la dépense publique, plus le politologue spécialiste du parti socialiste... voilà un article qui suscite des réflexions. Le néolibéralisme, (libéralisme plus néo, ils n'ont pas voulu dire "ultra"), est pour moi le mode d'organisation naturel des sociétés humaines: l'échange entre les millions d'acteurs - individus, ménages et les entreprises où ils se groupent pour agir, dans le cadre de la divison du travail. Ces millions d'acteurs interagissent librement pour satisfaire leurs besoins, supprimer leurs manques et améliorer leur sort. L'économie est le résultat de cela ce qui implique, manger, dormir, se laver, s'habiller, se déplacer, etc. etc. Il n'y pas de modèle libéral, puisque le libéralisme est naturel. En revanche le modèle socio-démocrate ou socialiste existe bien; c'est un système développé par un corps social restreint qui veut imposer sa vision à tous. L'échec aujourd'hui, après des décennies de gestation, n'est pas l'échec du libéralisme mais celui de ce modèle que la société naturelle rejette....
Lire l'article et les commentaires...

mardi, avril 23, 2013

François, la croissance tombe du ciel ? Non mais allô quoi ! | Jean Marc Sylvestre, le blog

Pourquoi la France ne redémarre pas ? C’est la question que posent tous les visiteurs étrangers qui ne comprennent pas la déprime française. C’est la question que ne pose même plus la moitié des étudiants qui partent travailler à Londres ou à New-York parce qu’ils ne trouvent ni boulots, ni perspectives dans l’hexagone. C’est la question qui hante les chefs d’entreprise en regardant le niveau de leur trésorerie. Pourquoi l’économie française ne redémarre pas alors que nous avons sans doute de meilleures potentialités que tous nos voisins européens ? La réponse est à la fois très simple et très compliquée. On ne redémarre pas parce que l’on ne veut pas voir la réalité. Si on se ment avec autant d’énergie, c’est que beaucoup ont intérêt à se mentir. ... Suite...

En savoir plus: - Marc de Scitivaux : « En Europe, il n’y a pas d’autre politique possible que l’austérité »

Le salaire minimum nuit-il aux travailleurs?

Le salaire minimum est-il facteur de chômage, écartant du marché du travail, les travailleurs les moins qualifiés qui ne peuvent pas produire les biens et services d'une valeur correspondant au prix imposé de leur travail? Ou le salaire minimum contribue-t-il à diffuser dans la société le pouvoir de consommer? Vieux débat qui remonte aux années 1930 et l'après crise. Le salaire minimum était au coeur du New-Deal... Suite... - En savoir plus

lundi, avril 22, 2013

Sondage Hollande. Plus impopulaire que Nicolas Sarkozy (25% Ifop / JDD !)

Les temps sont décidément très compliqués pour le Président de la République: ce dimanche, un sondage sur François Hollande confirme que les Français ont un véritable désaccord avec la politique menée: il ne compterait plus que 25% d’opinions positives selon Ifop pour le JDD. Une alerte rouge pour François Hollande et le gouvernement, d’autant plus parce qu’il devient encore plus impopulaire que Nicolas Sarkozy lors de ses plus mauvais sondages.... Suite... - En savoir plus.

NOUVEAU MOT… INAPTOCRATIE : Jean d’Ormesson — Union Républicaine

INAPTOCRATIE : un système de gouvernement où les moins capables de gouverner sont élus par les moins capables de produire et où les autres membres de la société les moins aptes à subvenir à eux-mêmes ou à réussir, sont récompensés par des biens et des services qui ont été payés par la confiscation de la richesse et du travail d’un nombre de producteurs en diminution continuelle.... Suite...

- En savoir plus

jeudi, avril 18, 2013

L'étude qui fait trembler la théorie économique qui justifiait l'austérité | Atlantico


La théorie selon laquelle un endettement supérieur à 90% entraînerait un ralentissement de la croissance, défendue en 2008 par Carmen Reinhart et Kenneth Rogoff, vient d'être remise en cause par des chercheurs de l'université du Massachusetts. Et si les politiques d'austérité n'étaient basées que sur une fâcheuse erreur de calcul ?

mercredi, avril 17, 2013

8-E : EcologiE / EconomiE / EnergiE / ElectriquE: Tarification variable de l’énergie électrique domestique

http://www.8-e.fr/2013/04/tarification-variable-de-lenergie.html

56,9% de PIB de dépenses publiques et 46,3% d'impôts : quels secrets cachent ces 10 points d'écart ?

Le gouvernement va présenter mercredi son programme pluriannuel de finances publiques. Alors que Pierre Moscovici a confirmé une nouvelle hausse des impôts en 2014, le taux de prélèvements obligatoires, c’est-à-dire le total des impôts et des cotisations sociales de tous ordres représentera 46,5% de la richesse nationale, du PIB, l’an prochain, contre 45% fin 2012. Le poids des dépenses de l’Etat, de la sécurité sociale et des collectivités locales atteint quand à lui 56,9% du PIB. Comment expliquez-vous les 10 points de décalage entre le montant de la dépense publique et le montant des prélèvements obligatoires ? Suite...

 - Moralisation publique, une nouvelle diversion socialiste.

mardi, avril 16, 2013

Retraites, Etat providence, justice : qui paie la facture ? | Atlantico

En matière de fiscalité, de retraite, d’Etat providence ou de lutte contre la délinquance, François Hollande revendique agir au nom de la justice sociale. Cette approche vous semble-t-elle aujourd'hui faire ses preuves ? Qui au bout du compte est le plus mis à contribution?... Suite...
 
- Moralisation publique, une divesrion socialiste de plus.

Moralisation publique une nouvelle diversion socialiste.

Moralisation publique une nouvelle diversion:

Tout cela est parfaitement stupide. Le problème c'est l'État, le niveau de ses dépenses, et le niveau de taxation que cela représente, soit près des deux tiers de la production des français mesurée par le PIB. L'État taxe tout, la consommation, ce que chacun gagne tout au long de la vie, ce qu'il reste après la mort après avoir payé des taxes toute sa vie, ce que l'on possède après avoir utilisé ce que l'on gagne déduction faite des taxes, la double imposition des bénéfices des entreprises.... Tout cela est le résultat d'un État mal géré, mal gouverné depuis des décennies; et avec ce gouvernement socialiste cela va encore s'empirer... jusqu'à une nouvelle rupture majeure; car ce gouvernement a une idéologie de destruction de la société. Je ne sais comment cela se passera, mais c'est certain nous allons vers une fracture importante qui provoquera un nouveau départ vers ???.

La société des hommes et des femmes, individus, ménages,  familles et  entreprises, exerçant en permanence  leurs pensées, leurs actions et leurs activités pour atteindre leur bien-être,  s'organise en réalité de manière naturelle, par le jeu des intérêts combinés, la division du travail, et l'équilibre des échanges entre eux ... Tout cela fonctionne de manière satisfaisante, on ne sait pas bien pourquoi, mais cela fonctionne, tant que des "prêtres" ne se mêlent pas d'organiser tout à leur manière. C'est "l'État", un groupe d'humains "intelligents" qui en développant un système d'idées une idéologie", perturbe le bon fonctionnement de la société.

C'est le concept de la "main invisible" d'Adam Smith qui est le plus pertinent, un concept qu'Albert Einstein, sans s'y référer, a bien résumé à la façon de Philippe Bouvard: "la théorie, c'est quand on sait tout mais que rien ne fonctionne; la pratique c'est quand tout fonctionne mais qu'on ne sait pas pourquoi." Il y a des États plus ou moins bien gouvernés, des États où les services, les dépenses, et les taxes ne sont pas spoliatrices et ne nuisent pas à l'activité des individus et à la récompense de leur travail. Il y a des États comme le nôtre qui sucent le sang de leur population, au point d'inciter ceux qui le peuvent à partir ailleurs, ou à mettre en d'autres cieux l'argent qu'ils ont gagné, des cieux que nos prédateurs appellent des "paradis fiscaux", comme la Suisse, le Luxembourg, Monaco, Jersey, Singapour, les îles Caïmans etc... tous pays mieux gouvernés que nous.  Alors nos socialistes - et je les mets tous dans le même sac, de droite comme de gauche -  et les économistes qui les conseillent, voudraient l'harmonisation fiscale entre tous les pays et la suppression des paradis fiscaux... autrement dit que tous les pays soient aussi mal gouvernés que nous et qu'on ne puisse plus échapper à la prédation de ceux qui nous gouvernent. C'est la voie de la servitude.

Alors ce qui me choque dans l'affaire Cahuzac, ce n'est pas qu'il ait mis de l'argent gagné en Suisse ou à Singapour, c'est qu'il a été choisi par ce gouvernement incompétent pour mener une politique fiscale encore plus prédatrice qu'avant,; car les dépenses de l'État ne cessent d'augmenter ainsi que les taxes; les coupes budgétaires ne sont que du simulacre. C'est cette incohérence là qui est scandale pour moi. Cet homme n'aurait pas dû accepter ce poste et Hollande/Ayrault n'auraient pas dû l'y nommer.

mardi, avril 09, 2013

La France est confrontée à une crise, la plus grave depuis la fin de la 2è guerre mondiale.

François Hollande casse le record d'impopularité (29% d'opinions favorables)  après seulement 11 mois de présidence de la république française. Cet homme si intelligent formé dans notre école de hauts fonctionnaires  manque d'autorité, ne sait jamais décider, attend que le temps décide pour lui... telles sont les analyses de la majorité des journalistes et des observateurs politiques.

La France est confrontée à une crise, la plus grave depuis la fin de la 2è guerre mondiale. Une crise structurelle plutôt que conjoncturelle comme persiste à le penser FH et les socialistes qui le soutiennent tant bien que mal. C'est notre modèle de fonctionnement économique et social qui est devenu obsolète mais que nous ne parvenons pas à réformer à cause de la démocratie d'opinion, des syndicats et des multiples éléments de la diversité française qui opposent des visions irréconciliables. Les politiques que nous élisons au pouvoir pour de courts laps de temps sont incapables de proposer et de mettre en œuvre les réformes nécessaires pour adapter notre modèle aux réalités du monde d'aujourd'hui. Après des décennies de déclin de notre appareil productif, voici que le pouvoir d'achat des français est mesuré en baisse par l'insee en 2012; la première fois depuis 1984. Une baisse de près de 1% en moyenne qui se traduit par un appauvrissement réel pour des segments entiers de notre population.



Production = consommation ...  cette équation du PIB finit donc bien par se vérifier dans la réalité. Quid des fameux "amortisseurs sociaux" qu'invoquent certains? Amortisseurs sociaux, une  spécificité bien française! La référence à ces deux concepts est significative: les amortisseurs servent à encaisser les à coups des 4 roues sur une route pas toujours plane; mais la "spécificité française" c'est la redistribution excessive au détriment de la production à quoi il faut aussi ajouter la préférence pour les dépenses publiques qui n'ont cessé de croître et qui croissent encore. Notre pays est sur la voie du déclin au sein d'une Europe elle même en déclin dans un monde en croissance; c'est notre modèle qui est devenu inadapté mais qu'on ne peut pas réformer à cause de la démocratie d'opinion et de syndicats. Je recommande de lire le livre de Ruchir Sharma "Breakout Nations" (googler) on y trouve des idées non conventionnelles sur les multiples conditions à réunir qui font la croissance du bien être cad. de la prospérité, une analyse de ces conditions et de leur effet dans les pays émergents, notamment une analyse de la Chine, de l'Inde, du Brésil, du Mexique etc....

FH et le gouvernement socialiste divisent les français; ils esquivent les problèmes essentiels du pays à savoir la crise économique et sociale; ils dévient la société vers d'autres problèmes, comme le marriage gay, et aujourd'hui l'affaire Cahuzac. Ce qui est en cause c'est l'incapacité de Hollande comme de Moscovici à connaître à l'avance le background de Cahuzac, dont il résulte soupçons et discrédit de la classe politique. Alors aujourd'hui comme hier, Hollande nous lance une loi, et l'obligation pour les ministres et politiques de rendre publique leur patrimoine. Une aberration de plus. Mais plus grave, c'est l'occasion rêvée pour stigmatiser encore l'argent et les riches et donner les arguments à la gauche de la gauche pour réaliser enfin le grand-soir... Alors la perte de pouvoir d'achat s'aggravera et nous redeviendrons tous pauvres.

lundi, avril 08, 2013

Philippe Dessertine, Zone euro : des politiques absurdes

http://www.xerficanal.com/emission/Philippe-Dessertine_Zone-euro-des-politiques-absurdes_802.html

Ce que coûte à la France son obsession anti-libérale | Atlantico

http://www.atlantico.fr/decryptage/que-coute-france-obsession-anti-liberale-gaspard-koenig-682433.html?page=0,1

Margaret Thatcher : tout ce qu'on oublie trop souvent de dire d'elle | Atlantico

http://www.atlantico.fr/decryptage/margaret-thatcher-avant-tout-politique-audacieuse-gaspard-koenig-691580.html?page=0,1

Rumeur de compte en Suisse: Fabius dément et porte plainte


Rumeur de compte en Suisse: Fabius dément et porte plainte

Affaire Cahuzac : la ministre Marie-Arlette Carlotti publie sa déclaration de patrimoine sur son blog

Affaire Cahuzac : la ministre Marie-Arlette Carlotti publie sa déclaration de patrimoine sur son blog

La contre-attaque annoncée hier par François Hollande. 

Affaire Cahuzac : après de nouvelles révélations, le gouvernement tente de faire bonne figure


Affaire Cahuzac : après de nouvelles révélations, le gouvernement tente de faire bonne figure

Évidemment ce n'est pas la faute de Hollande et  du gouvernement; mais on peut  peut déplorer sa légèreté d'avoir mis cet homme à ce poste, car cela rejaillit sur toute la classe politique en place.

vendredi, avril 05, 2013

La descente aux enfers de François Hollande ne fait-elle que commencer ? | Atlantico

http://www.atlantico.fr/decryptage/descente-aux-enfers-francois-hollande-ne-fait-elle-que-commencer-michel-garibal-689895.html?page=0,1

François Hollande fait le dos rond dans la tempête Cahuzac | À la Une | Reuters

http://www.reuters.fr/article/topNews/idFRPAE93404Z20130405?pageNumber=1&virtualBrandChannel=0

Lalibre.be - Les politiques ont-ils le droit de mentir ?

http://www.lalibre.be/actu/international/article/807540/les-politiques-ont-ils-le-droit-de-mentir.html

Lalibre.be - Édito : le mauvais goût des paradis fiscaux

http://www.lalibre.be/economie/actualite/article/807613/edito-un-mauvais-gout-de-paradis.html

Le Monde.fr: Ce mensonge qui ouvre une crise démocratique

Le Monde.fr

Ce mensonge qui ouvre une crise démocratique

Editorial. "Faute morale impardonnable", a tranché le président de la République. Le scandale Cahuzac est devenu, dans l'instant, l'affaire de François Hollande. Elle l'atteint au coeur même de son pouvoir.

LE MONDE Editorial du "Monde" | 03.04.13 | 12:08


Droit de reproduction et de diffusion reservé © Le Monde.fr 2010

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnait avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.

Politique de confidentialité du site. Besoin d'aide ? faq.lemonde.fr | Qui sommes-nous ?

La République « EXEMPLAIRE » de Hollande est une grande farce que tout citoyen patriote doit dénoncer sans relâche. | Tiresias

Le socialisme c'est la voie vers la servitude.

http://www.tiresias.info/2013/04/la-republique-exemplaire-de-hollande-est-une-grande-farce-que-tout-citoyen-patriote-doit-denoncer-sans-relache/#comment-940