Saturday, September 21, 2013

Dette publique : l’éternel faux problème - Boulevard Voltaire

Étonnant de lire de telles sottises. L'état qui a tous les droits, y compris le droit de ne pas se soummettre au DROIT, peut s'endetter indéfiniment c'est à dire prendre partie ou tous les biens et services produits par les individus pour les consommer... puis décréter qu'il ne doit plus rien à ces individus qui lui ont fait confiance. L'état peut imprimer de la fausse monnaie indéfiniment pour financer ses besoins de dépenses, réduisant la valeur de la monnaie et appauvrissant ainsi, à son détriment, ceux qui produisent biens et services et qui les échangent entre eux au moyen de la monnaie. Adrien pourrait lire les auteurs de l'économie.... Lire la suite sur Boulevard Voltaire...

En savoir plus. - Libéralisme quesaco?

No comments:

Post a Comment

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.