28/12/2012

30000 chômeurs de plus en novembre 2012...

En novembre 2012, le chômage a poursuivi sa progression 30 000 chômeurs de plus. En 2013 cela risque de continuer voire d'être pire encore. Voici pourquoi. Le gouvernement Ayrault sous Hollande poursuit une politique de réduction du déficit publique imposé par le niveau de la dette 90% du PIB et par la charge des intérêts. Le moyen c'est l'accroissement de la taxation et pas la réduction des dépenses publiques. Lire l'article des Echos.
Plus...
Le désendettement sera compétitif et keynesien | P.Moscovici
Hausse du plafond du livret A: épargne administrée, une spécificité française
Courrier Picard: Chômage: 10% de chômeurs, des millions de chercheurs d'emploi "invisibles"

1 commentaire:

  1. Accuser le capitalisme d’avoir engendré crise et chômage c’est ignorer que ce sont les politiques monétaires et budgétaires qui sont à l’origine de la conjoncture actuelle, accentuant les travers structurels d’économies mixtes croulant sous les réglementations, les rigidités sociales et les charges publiques. D’autre part, il n’est qu’à détailler les mesures prises par les gouvernements successifs depuis 1981 (voire même avant) pour se rendre compte que la France est le dernier pays communiste du monde, niant la propriété privée, subissant un secteur public démesuré, dirigé par une nomenklatura de politiciens, de bureaucrates et de syndicalistes....

    Extrait de libres.org "Les Ultra libéraux de Marine" [lien].

    RépondreSupprimer

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.