samedi, août 29, 2009

Basil Liddell Hart: histoire de la deuxième guerre mondiale

Préface et postface du général André Beaufre

La deuxième guerre mondiale - 1 septembre 1939 - 8 mai 1945, est couverte par un magistral ouvrage de Basil Liddell Hart "Histoire de la 2è guerre mondiale". La relecture de cet ouvrage m'est suggérée par le film DVD "The world at war" par Jeremy Isaacs réalisé en 1974 (12 DVD, 26 épisodes, 22 heures et 32 minutes) qui en est l'écho et suit la trame du livre de Liddell Hart. Mais Liddell Hart voit cette histoire avec un "Britannicocentrisme" évident. La défaite et l'effondrement de la France en mai 1940 furent une épreuve terrible pour la France, les français, nos militaires et nos élites; Liddell Hart témoigne de la critique des anglo-saxons à l'égard de la France sans comprendre la situation dans laquelle le pays se trouvait à cause de la défaite. Mais la France s'est relevée et dès 1942 elle participa activement aux opérations de guerre des alliés, jusqu'à la fin le 8 mai 1945; et elle reçut avec les alliés, britanniques, américains et russes, l'acte de capitulation sans conditions de l'Allemagne Nazie. La préface et la postface de l'ouvrage de Liddell Hart rédigée par le général André Beaufre font justice des omissions de Liddell Hart quant à l'action de l'armée française rénovée, ses combattants et ses chefs militaires. Lire...

vendredi, août 28, 2009

ATTAC: Sortir de la crise globale


Voici le livre d'Attac sorti en mai 2009, livre collectif réalisé sous la direction de Jean Marie Harribey économiste alter mondialiste. Ce livre s'inscrit comme donnée de base dans mon essai sur le même sujet et fait pendant à l'ouvrage de Herman Daly et John Cobb "For the common Good" ainsi qu'à l'essai de Jacques Sapir: "Une décade prodigieuse. La crise
financière entre temps court et temps long"

Voir mes notes de lecture avec ajouts de liens; Cliquer ici.
J'ai mis du temps, mais je suis converti... Bonne lecture!

En route pour Copenhague | Greenpeace France


Denis Clerc dans Alternatives économiques de septembre 2009 exprime son inquiétude pour le prochain sommet de Copenhague sur le climat (les préoccupations pour l'économie l'emporteraient sur celles du changement climatique). La même inquiétude est exprimée ici par WorldWatch Institute.
Et voir en lien titre tout sur le prochain sommet "Climat" de Copenhague, sur le site de Greenpeace.

mercredi, août 26, 2009

Jean Marie Harribey sur la relation entre l'économie réelle et l'économie prédatrice...

Les économistes ont tort de ne pas faire la différence entre valeur ajoutée - par la production, processus de transformation de ressources naturelles en produits durables et services utiles aux individus et à la communauté - et valeur captée....

Et lire aussi cette étude de Bernard Conte sur l'origine du paradigme "néolibéralisme": la révolution néoclassique.

samedi, août 22, 2009

Lalibre.be - Où sont les vraies valeurs de la démocratie ?

Voici un article très intéressant de la Libre Belgique; il s'agit d'une affaire d'excès de la Presse "Les remous provoqués par une affaire récente très fortement médiatisée créent en nous un profond malaise. En nos qualités de garants des valeurs fondamentales de la démocratie et des droits de la défense, nous nous posons la question du respect des valeurs auxquelles le citoyen doit légitimement tenir."

vendredi, août 21, 2009

How the world really shapes up | Mail Online

Des cartes du monde déformées pour refléter divers indicateurs significatifs.... comme population, richesse au sens PNB, Sida, etc...

jeudi, août 20, 2009

Crise financière, crise économique, crise sociale


La crise financière commencée à l'automne 2007 avec les "subprimes" aux États-Unis, a révélé le désastre auquel ont conduit la déréglementation et la bulle des marchés financiers depuis 20 ans. Cette déréglementation et cette bulle sont venues des banques des États-Unis, du Canada et du Royaume Uni; et les banques de tous les pays ont voulu suivre le mouvement pour ne pas être en reste, y compris les cinq grandes banques françaises - BNP Paribas, Crédit agricole, Banques populaires, Société générale, Caisses d'épargne.

Alain Lamassoure: Mauvais brouillard sur la Manche

Intéressant cet éditorial du député européen Alain Lamassoure.
Les propos d'Alain Lamassoure montrent à quel point les hommes (politiques) surfent sur l'écume du temps... comment faire mieux? en particulier je relève dans sa lettre de janvier-décembre 2008 cette phrase "....L’infarctus du crédit est surmonté au prix d’une thérapie révolutionnaire, et la refondation du capitalisme financier est engagée". Plus largement, qu'est ce que la "refondation du capitalisme"? En dehors d'ATTAC, des écologistes, de Nicolas Hulot, d'économistes comme Nicholas Georgescu Roegen, des "décroissants", ou de sociologues comme Edgar Morin, qui dans le monde politique ose aborder la question de la limitation de la "croissance exponentielle pour tous indéfiniment"? Ce serait un suicide politique donc l'incapacité de faire faire prévaloir ses vues!

dimanche, août 16, 2009

Un marché de permis à polluer plus efficace qu'une taxe carbone

Le rapport Rocard sur l'instauration d'une taxe carbone en France a été remis. La Polémique monte sur ce qui apparaît comme un nouvel impôt sur les ménages. Pour éviter l'usine à gaz, la généralisation d'un système de quotas-avec-marché serait une bonne solution.

dimanche, août 09, 2009

Un licenciement portable en Allemagne ! - Le blog de Raphaël DIDIER

Voici encore un exemple de la pression salariale sur les employés tandis que les actionnaires, les grands patrons et les traders ont toujours plus de pouvoirs et de gains... les révolutions arrivent quand les gens ne supportent plus ... France 1789, 1848, 1870; Russie 1917 et 1989; Roumanie Ceauscescu 1989; Allemagne de l'Est et chute du mur de Berlin 1989.

Insee - taux d'épargne des ménages

jeudi, août 06, 2009

SOS-Planète: grippe porcine, le seul responsable est l'homme


La grippe porcine est à mettre sur le même plan que la crise financière et ses conséquences - la crise économique et sociale - et que la crise alimentaire.... l'homme et sa cupidité, sa recherche de profits indéfiniment, posséder plus que les autres, toujours plus et davantage.